Nouvelle fiche Véto : La morsure de serpent

Une nouvelle fiche “vétérinaire” est disponible.
Le thème: La morsure de serpent
“Le printemps est de retour, les belles journées sont propices à de longues sorties avec votre compagnon mais restez vigilants, à cette période la sortie peut vite tourner court. A cette époque de l’année, les serpents font partie du décor et sont plus agressifs. En France, on craint surtout la morsure de vipère (principal serpent venimeux sur notre territoire) qui peut avoir de lourdes conséquences sur vous ou votre animal.
Si votre chien se fait attaquer par un serpent, il est très important d’identifier de quel serpent il s’agit (ou faire une photo si vous en avez le temps) afin d’adapter au mieux les soins. Tous les serpents ne sont pas venimeux mais une grande vigilance est de mise. Sans venin la morsure peut, malgré tout, s’infecter.
En cas de morsure par un serpent venimeux, la principale chose à faire va être de calmer votre animal pour l’immobiliser le plus possible. En effet, ses mouvements vont augmenter le débit sanguin et favoriser la diffusion du venin. Si vous en avez la possibilité, l’application de froid (poche de froid ou compresses d’eau froide) peut également contribuer à la limiter la diffusion du venin. Une désinfection de la zone peut être envisagée en évitant impérativement tous les produits à base d’alcool ou éther.
Le reste de la prise en charge sera réalisé chez le vétérinaire chez qui vous conduirez votre chien en urgence. Les premières complications peuvent arriver très rapidement après la morsure (1/2h) et vont se mettre en place dans les 4h qui suivent la morsure. Vous pourrez d’abord observer une douleur vive ainsi qu’un œdème autour de la lésion. De manière générale, ne laissez pas votre chien se lécher une plaie (et oui la bouche d’un chien est un milieu de culture de bactéries, contrairement à ce qu’on entend communément) et a fortiori, en cas de morsure par un serpent. Ensuite, des symptômes plus généraux vont se mettre en place tels que la fièvre, l’abattement mais également des hémorragies, troubles respiratoires, circulatoires….
Vous l’aurez compris, la gestion de la morsure de serpent va surtout être une question de sang-froid et de rapidité d’action alors on compte sur vous pour appliquer très largement nos conseils.”
Dr Emmanuelle Cottin, vétérinaire fédérale.
Vous pouvez retrouver notre fiche sur la morsure de serpent ici: https://www.fslc-canicross.net/…/DOC-01.V10-la-morsure…
Toutes nos fiches “vétérinaire” sont ici: www.fslc-canicross.net/fiches-veterinaires/
N’hésitez pas à partager pour informer vos amis. Bonne lecture à tous 📖
Ps: photo vipère /©Roman Grac-Pixabay , braque mordu par une vipère au chanfrein / ©Forum Bluebelton